En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Dossiers

Stars de la désintox : Robbie Williams

Article par , le 10/01/2008 à 00h00 , modifié le 21/02/2008 à 09h50 0 commentaire

Les tendances du moment sur la planète people : attendre un bébé, passer pas la case prison ou... faire un petit séjour dans un centre de désintoxication. Robbie Williams fait partie de ces stars accros qui ont décidé de régler leurs petits problèmes d'addiction.

La carrière de Robbie Williams a débuté en 1991 lorsqu'il intègre le boys band anglais Take That. S'il a pu, grâce à cette expérience, conquérir le cœur de tout un tas de midinettes, il a aussi connu l'une des périodes les plus difficiles de sa vie. Il bataille pendant plusieurs années contre l'alcool et la drogue et prend même jusqu'à 16 kilos. En quittant le groupe et en décidant d'entamer une carrière solo, il espère pouvoir reprendre le dessus, mais la sortie de sa reprise de Freedom, le tube de George Michael, ne suffit pas à le faire sortir de la spirale dans laquelle il est pris. C'est finalement une cure de désintoxication en 1996 qui lui permet de sortir un nouveau single Old before I die, classé n°2 des charts anglais. Robbie Williams devient alors l'une des plus grandes stars de la pop britannique, mais tout au long de sa carrière, il fait d'autres cures pour tenter de se libérer une bonne fois pour toutes de ses vieux démons. Aujourd'hui, Robbie Williams est connu et reconnu à travers le monde, il semble même presque complètement guéri. Tout ira encore mieux une fois qu'il aura trouvé le vrai grand amour de sa vie.
 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience