En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

2003 : Madonna et les Roses anglaises

Article par , le 01/06/2007 à 00h00 , modifié le 22/02/2008 à 15h53 0 commentaire

Madonna est l'une des rares stars internationales capable de faire et défaire une mode. En 20 ans, elle s'est forgée une image qui la place au rang d'icône et on l'avoue, un jour ou l'autre, on a toutes voulu un peu la copier. Quand elle a publié les ''Roses anglaises'', voilà à quoi Madonna ressemblait.

A cette époque, Madonna est une épouse et une mère de famille accomplie. Définitivement rangée, on l'a dit, mais toujours éternelle insatisfaite et touche à tout, elle décide de se mettre à écrire. Des livres pour enfants pour être précis. Le créneau Harry Potter/Ecole de magie était déjà pris, c'est donc une série de 5 contes qu'elle commence avec les Roses anglaises en 2003. Lancement en grandes pompes puisque ce premier tome est tiré à un million d'exemplaires et vendus dans plus de 100 pays. Pour l'occasion, Madonna confirme qu'elle est devenue une londonienne respectable en adoptant des tenues apprêtées, des imprimés bucoliques et des robes parfaites pour les sorties dominicales dans le cottage (Qui a dit robes de grand-mère ?...)

 
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.



de People
logAudience