• People
  • Reportages Photos

De Nikita à Hollywood, le parcours d'Anne Parillaud

Par L.I. , le 29/08/2012 à 14h50 , modifié le 29/08/2012 à 16h31
« Précédent 1/10 Suivant »

Anne Parillaud

Qui ne souvient pas de la tueuse, à la tête en pétard, des services secrets français, dans le film de Luc Besson, en 1990? Nikita, tel est LE film de la consécration d'Anne Parillaud, en France et dans le monde entier. Le succès qui lui a valu le César de la meilleure actrice, un an plus tard. Mais il n'y aura pas que ce rôle dans la carrière de l'actrice française, née au mois de mai parisien de l'année 1960. Alain Delon, Diane Kurys, Claude Lelouch, Catherine Breillat mais aussi John Landis, Raoul Ruiz ou encore Amos Gitaï..., tous ces réalisateurs ont su déceler, chez elle, la flamme susceptible de briller sur grand écran.

 

Dernièrement, c'est au film d'Alexandre Arcady, Ce que le jour doit à la nuit, d'après le best-seller de Yasmina Khadra, qu'Anne Parillaud prête son talent, aux côtés, entre autres, de Nora Arzeneder, Fu'ad Aït Aattou et Vincent Perez. En attendant de découvrir, le 12 septembre prochain, sur les écrans français, cette histoire d'amour contrariée, sur fond de guerre d'Algérie, (re)découvrez avec Plurielles.fr, les grandes étapes cinématographiques de l'artiste française (sur notre image d'illustration, en 2009, au festival de Cannes).



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience