En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

William Petersen

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 21/02/1953 à Evanston - Etats-Unis
  • Horoscope : Poissons

Biographie : William Petersen

William Petersen (William Louis Petersen) est un acteur américain né le 21 février 1953 à Evanston dans l'Illinois, aux Etats-Unis. Né d'une mère allemande et d'un père danois, William Petersen grandit dans l'Idaho et obtient son diplôme de la Bishop Kelly High School de Boise. Il poursuit ses études à l'université de l'Illinois, où il a obtenu une bourse pour devenir membre de l'équipe de football et se découvre une passion pour le théâtre.

Sa carrière

Il s'installe à Chicago et intègre la Steppenwolf Theater Compagny. Au début des années 1970, William Petersen part en Europe avec son professeur d'art dramatique afin de se perfectionner. Il voyage en Espagne et au Pays Basque et apprend l'espagnol. Inspiré par Shakespeare, il crée une compagnie théâtrale, Remains Theater Compagny et en devient le directeur artistique. La compagnie sera dissoute pour des raisons financières suite au décès tragique de son associé Larry Sloana.

Des lors, il multiple les apparitions sur scène, privilégiant les projets artistiques aux succès commerciaux. Il se fait remarquer par le réalisateur Michael Mann qui lui offre son premier rôle au cinéma en 1881 dans le film Le Solitaire. Quatre ans plus tard, l'acteur joue dans Police fédérale de Los Angeles puis retrouve Michael Mann dans le thriller Manhunter l'année suivante, premier volet de la trilogie sur Hannibal Lecter.

En 1987, William Petersen joue dans Amazing Grace and Chuck de Mike Newell aux côté de Jamie Lee Curtis. Deux ans plus tard, il obtient un rôle dans la comédie romantique Cousins de Joel Schumacher. Au début des années 1990, l'acteur joue dans Young Guns II aux côtés de Kiefer Sutherland et Christian Slater. Puis il tourne dans Hard promises de David Davidson en 1991 puis Passed Away de Charlie Peters. Il apparaît également dans divers téléfilms tels que Retour à Lonesome Dove, suite d'une série à succès des années 1980, en 1993 ou encore La Bête trois ans plus tard.

L'acteur va ensuite se consacrer au cinéma : après Fear de James Foley et Les Hommes de l'Ombre en 1996, William Petersen obtient le rôle de Jake Bridges dans Gunshy de Jeff Celentano. Il incarne ensuite Jeff, personnage principal du drame Kiss the Sky. En 2000, l'acteur a tourné dans The Skulls de Rob Cohen avec Joshua Jackson, puis endossé le rôle du gouverneur dans Manipulations l'année suivante.

L'acteur décroche le rôle Gil Grissom, directeur de l'équipe scientifique de nuit de Las Vegas dans la série Les Experts en 2000. Il travaille avec la police de Las Vegas pour résoudre les homicides et va vivre une histoire d'amour avec sa coéquipière, Sara Sidle, alias Jorja Fox. William Petersen incarne son personnage durant les huit premières saisons. Il joue aux côtés de Marg Helgenberger, George Eads, Gary Dourdan entre autres. Il est remplacé par Laurence Fishburne lors du dixième épisode de la neuvième saison. Malgré son départ, William Petersen reste néanmoins producteur de la série.

Sa vie privée

William Petersen rencontre Joanne Brady. Le couple se marie puis accueille une petite fille, Mai-Tae, en 1975. Le couple divorce en 1978. L'acteur épouse ensuite Gina Cirone en 2003. En juillet 2011, ils sont devenus parents d'un petit garçon et d'une petite fille.


PHOTOS DE William Petersen
Toutes les photos de William Petersen »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • pantoufle10, le 10/05/2010 à 12h36 : Je pense que William Pertersen est un excellent acteur et que la série "les Experts" n'a plus la même valeur sans sa présence, même si l'acteur qui le remplace a de la valeur aussi! quel bonheur de voir M Grissom dans chaque épisode ! j' aimerais beaucoup le rencontrer mister Petersen (pour mes 50 ans) au mois de juin ce serait le bonheur!
logAudience