En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Ségolène Royal

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 22/09/1953 à Dakar - Sénégal
  • Horoscope : Vierge

Biographie : Ségolène Royal

Ségolène Royal, femme politique française, est née le 22 septembre 1953 à Dakar au Sénégal. Son père est un militaire et multiplie les déplacements. En 1960, elle étudie au pensionnat Saint Joseph de Cluny à Fort-de-France. Revenue en métropole, elle poursuit sa scolarité à Charmes puis obtient une licence de sciences économiques à l'Université Nancy II. En 1978, Ségolène Royal sort diplômée de l'Institut d'Etudes Politiques, entre à l'Ecole Nationale d'Administration et intègre la Promotion Voltaire. La même année, elle adhère au parti socialiste.

En 1980, elle devient magistrat au tribunal administratif de Paris. De 1982 à 1984, Ségolène Royal entre au secrétariat général de la présidence de la République et devient conseillère de la jeunesse et des sports. A partir de 1984 et jusqu'en 1988, elle traitera des affaires sociales et de l'environnement.

Après trois ans en tant qu'élue à Trouville, en Normandie, Ségolène Royal obtient une circonscription dans le département des Deux-Sèvres en 1988. En 1992, après avoir démissionné de son poste de député pour entrer dans le gouvernement Bérégovoy, elle devient ministre de l'Environnement.

Deux ans plus tard, elle siège à l'Assemblée Nationale et devient avocat au Barreau de Paris. Elle est réélue députée des Deux-Sèvres de 1993 à 1997. Après avoir démissionné une nouvelle fois de son poste de député pour intégrer le gouvernement Jospin, Ségolène Royal devient ministre déléguée à la Famille et à l'Enfance de 1997 à 2000. Puis elle est nommée ministre déléguée à la Famille, à l'Enfance et aux Personnes handicapées de 2000 à 2002. Elle aura proposé de nombreux projets de réformes, notamment sur l'autorité parentale ou encore sur le contrat éducatif local.

En 2002, Ségolène Royal est élue député dans la 2ème circonscription des Deux-Sèvres. Deux ans plus tard, elle devient Présidente du conseil régional de Poitou-Charentes. Le 16 novembre 2006, Ségolène Royal est élue à 60,65 % par les militants de son parti pour être candidate aux élections présidentielles de 2007. Première femme à accéder au second tour des présidentielles, Ségolène Royal perd les élections avec 46.94% des voix face à Nicolas Sarkozy le 22 avril 2007. Au mois de juin, elle termine son mandat de député.

Le 14 novembre 2008, Ségolène Royal annonce sa candidature à la fonction de premier secrétaire du Parti Socialiste. Face à Martine Aubry au second tour, Ségolène Royal perd l'élection de 42 voix. Malgré un nouveau décompte des votes suite à la contestation de Ségolène Royal, le résultat de l'élection reste inchangé : avec 102 voix de plus, Martine Aubry est élue premier secrétaire au Parti Socialiste.

Suite à cette défaite, Ségolène Royal a déclaré se concentrer sur les élections présidentielles de 2012.

 

En 2011, elle se présente à nouveau aux primaires socialistes afin de briguer le poste de Présidente de la République Française. Malheureusement pour elle, les militants de gauche ne la suivent pas cette fois-ci. Arrivée quatrième au premier tour avec seulement 6,95% des voix derrière François Hollande, Martine Aubry et Arnaud Montebourg, elle est  éliminée de la course. Dès lors, elle apporte son soutien à son ancien compagnon et père de ses enfants, François Hollande.

 

François Hollande élu Président en mai 2012 désigne Jean-Marc Ayrault comme Premier Ministre. Elle ne fait alors pas partie du gouvernement. Mais on lui prête une autre ambition, celle de devenir Présidente de l'Assemblée Nationale. Pour cela, elle se porte candidate aux élections législatives dans la première circonscription de Charente-Maritime où Maxime Bono, le député-maire de la Rochelle, ne se représente pas.

 

Cependant, Ségolène Royal est certes soutenue par le parti mais sa candidature est contestée par plusieurs responsables locaux. Parmi eux, le Premier Secrétaire Fédéral du PS en Charente -Maritime Olivier Forlani qui dénonce un "parachutage". Il décide donc de présenter une candidature dissidente.

 

Au premier tour des élections législatives le 10 juin 2012, Ségolène Royal arrive en tête avec 32,03% des voix. Elle doit alors affronter Olivier Forlani au second tour qui refuse de se désister.

 

Alors que le Président François Hollande apporte son soutien à Ségolène Royal, son actuelle compagne Valérie Trierweiler rédige un tweet de soutien à son adversaire Olivier Forlani, déclenchant ainsi une polémique médiatique et politique.

 

  

Sa vie privée

Ségolène Royal a rencontré François Hollande à l'Ecole Nationale d'Administration. Le 17 juin 2007, lors de la soirée électorale du second tour des présidentielles, on annonce leur séparation Le couple a quatre enfants : Thomas, né en 1984, Clémence, née en 1985, Julien, né en 1987 et Flora née en 1992.


PHOTOS DE Ségolène Royal
Toutes les photos de Ségolène Royal »

Dernières actualités sur : Ségolène Royal

Toutes les actualités de Ségolène Royal »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • COUPRY, le 07/12/2008 à 13h38 : Ne critiquez pas SEGOLENE ROYAL, c'est la seule à avoir du PUNCH, elle sait ce qu'elle veut et du caractère (ce n'est certainement pas la majorité des Français on en reparlera très bientôt avec son excellente équipe. Quand on voit la AUBRY et les CHARLOTS qui la suivent cela fait sourire, Jamais je ne voterai pour Elle. Vive segolene
  • Orsini/herades, le 19/11/2008 à 16h23 : Je trouve pathetique de trouver S. Royal au milieu des stars du show bizz, cela en dit long sur ses désirs de notoriete et son manque de credibilite En choisissant un agent d'acteurs comme conseiller en communication et un ancien des Guignols en "garde rapprochée" elle commet une erreur monumentale qui lui enlève toute objectivité quand au minimum de sérieux que l'on attend d'elle ...
  • Linée, le 11/09/2008 à 12h37 : Il suffit de voir sa photo ! Comme l'a écrit Sacha Guitry : "ça renseigne et ça tranquillise!" Comment admettre que les socialistes n'aient pas trouvé mieux ?
  • Durant, le 03/05/2008 à 21h18 : Il serai peut etre temps de sortir de la scene politique? avant que les echecs s'accumulent??

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    40 prénoms courts pour petit garçon trop ...
  2. 5.
    40 prénoms rares pour petite fille à garder ...
  3. 6.
    40 prénoms courts trop mimi pour petite fille
  4. 7.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour les ...
  5. 8.
    30 prénoms bretons pour petite fille ...
  6. 9.
    35 prénoms rétro pour petit garçon bobo
  7. 10.
    20 prénoms très rares pour petites filles ...

Zoom sur

Jouez & gagnez !

QuickLinks

logAudience