En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Rachida Dati

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 27/11/1965 à Saint-Rémy - Saône-et-Loire
  • Horoscope : Sagittaire

Biographie : Rachida Dati

Rachida Dati est une femme politique française née le 27 novembre 1965 à Saint-Rémy en Saône-et-Loire. D'origine maghrébine, elle est issue d'une famille nombreuse, où elle est la deuxième d'une fratrie de onze enfants. Elle passe son enfance à Chalon-sur-Saône, suit sa scolarité dans une école privée catholique et décroche son baccalauréat en 1983. Elle va obtenir un DEUG à l'Université de Dijon et une maîtrise en sciences économiques à Paris II.

Elle va ensuite suivre la formation du MBA d'HEC à l'Institut Supérieur des Affaires financée par la société Matra pour laquelle elle travaille. En 1996, Rachida Dati obtient une maîtrise en droit public. Elle rejoint l'équipe de Jacques Attali à la Bred, qui lui permet d'obtenir sa maîtrise. De 1995 à 1997, elle devient conseillère technique à la direction juridique du ministère de l'Education nationale. Avec l'aide de Simone Veil, elle entre à l'Ecole Nationale de la Magistrature de 1997 à 1999.

Elle fait ensuite ses premiers pas dans la magistrature en tant que juge, puis substitut du procureur. En 2002, Rachida Dati travaille aux côtés de Nicolas Sarkozy, Ministre de l'Interieur, sur le projet de loi sur la prévention de la délinquance et devient sa conseillère. En 2004 et en 2005, elle est instituée conseiller technique de ce dernier, alors Ministre de l'Economie. Parallèlement, elle devient directrice adjointe des services du conseil général des Hauts de Seine. Inscrite à l'UMP en 2006, elle devient porte-parole du candidat aux présidentielles, Nicolas Sarkozy, avec Xavier Bertrand l'année suivante. Elle se lie d'amitié avec la femme de Nicolas Sarkozy de l'époque, Cécilia Cigener-Albéniz.

Une fois les élections gagnées, Rachida Dati obtient sa place au ministère et est nommée Garde des Sceaux, ministre de la justice au sein du gouvernement de François Fillon. Elle s'occupe alors de divers projets de loi : loi relative à la lutte contre la récidive du 11 août 2007, à la mise en place d'un contrôleur général des lieux de privation de liberté du 30 octobre 2007 ou encore à la réforme de la carte judicaire. En janvier 2009, Nicolas Sarkozy annonce que Rachida Dati est candidate UMP aux élections européennes et qu'elle se retirera du gouvernement si elle remporte les élections.

Depuis le 29 mars 2008, Rachida Dati est maire du 7ème arrondissement de Paris. Elle est membre de l'Institut Montaigne et du club Le Siècle qui regroupent des hauts dirigeants et a été membre du Club du XXIème Siècle qui prône notamment l'égalité des chances. Engagée, elle a également fondé l'association Bleu Blanc Rouge. La loi relative à la rétention de sûreté et à la déclaration d'irresponsabilité pénale pour cause de trouble mental datant du 25 février 2008 a suscité de nombreuses polémiques.

En novembre 2008, de nombreux magistrats signent une pétition pour dénoncer la pression que la Garde des Sceaux exerce sur eux. Rachida Dati a été l'objet de nombreuses contestations. On lui reproche d'adhérer à la politique dite bling bling du gouvernement. Rachida Dati crée la controverse lors de la parution d'une photo d'elle en robe Dior dans Paris Match, attitude jugée trop luxueuse par une partie de l'opinion publique.

Sa vie privée

Mariée en août 1992 avec un homme qu'elle connaissait depuis peu, Rachida Dati obtient l'annulation de son mariage trois ans plus tard. En septembre 2008, elle annonce publiquement sa grossesse. Rachida Dati a mis au monde une fille qui s'appelle Zohra le 2 janvier 2009.


PHOTOS DE Rachida Dati
Toutes les photos de Rachida Dati »

Dernières actualités sur : Rachida Dati

Toutes les actualités de Rachida Dati »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Arnaud, le 21/08/2009 à 11h40 : Beaute,classe,efficacite,une femme parfaite.
  • Séverine, le 16/07/2009 à 03h18 : Et une de moins ca pourra pas etre pire mais c'est surtout sarko qu'il faudrait jetté la se serais un vrai changement vous n'etes pas d'accord avec moi ?????????????? moi je dit sarko dehors y en a marre de ses conneries c'est toujours les même qui en paix le prix l'ouvrier et surtout pas ses potes les patrons
  • Pascal, le 11/06/2009 à 16h20 : Ce n'est pas une star, c'est une ancienne ministre. Faut pas tout mélanger. C'est sérieux.
  • Atlantide, le 08/06/2009 à 11h38 : Et toi gucci, tu fais quoi dans la vie ? Tu n'es pas du genre à parler sans savoir... haute expérience ? mdr
  • Rachida Gucci, le 05/04/2009 à 20h11 : Pourriez-vous cesser SVP d'écrire des bêtises. R.Dati n'a jamais fait du droit. Elle n'y comprend rien et c'est sûrement l'une des raisons pour laquelle elle s'est lamentablement plantée au ministère de la justice. Vous dites qu'elle avait été à la direction juridique de je ne sais quel ministère. Pourquoi y faire sachant qu'elle n'a même pas le niveau d'un étudiant de 2ème année à ce moment-là? On comprend mieux pourquoi parfois rien ne marche dans ce pays. Mais c'est vrai que c'était pour bénéficier de la validation d'acquis et viser plus haut. Merci de cesser de nous parler des "diplômes" de Mme Dati.Tout cela mériterait une franche vérification. Fadela Amara a déclaré être titulaire d'un CAP dactylo, cela a-t-il empêché NS d'en faire un secrétaire d'état? R.Dati ferait mieux de s'en inspirer....

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    40 prénoms courts pour petit garçon trop ...
  2. 5.
    40 prénoms rares pour petite fille à garder ...
  3. 6.
    40 prénoms courts trop mimi pour petite fille
  4. 7.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour les ...
  5. 8.
    30 prénoms bretons pour petite fille ...
  6. 9.
    35 prénoms rétro pour petit garçon bobo
  7. 10.
    Régime détox : 30 aliments à moins de 100 ...

Zoom sur

Jouez & gagnez !

QuickLinks

logAudience