En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Karl Zéro

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 06/08/1961 à Aix-les-bains - France
  • Horoscope : Lion

Biographie : Karl Zéro

Karl Zéro, de son vrai nom Marc Tellenne, est un animateur de télévision mais aussi un réalisateur, acteur et scénariste français né le 6 août 1961 à Aix-les-Bains en Savoie. Ses parents s'appellent Guy Tellenne (né en 1909 et décédé en 1993), normalien, agrégé, poète et haut fonctionnaire au Ministère de la culture et sous-directeur de l'Institut français d'Athènes, et Henriette Annick Lemoine, animatrice à KTO et auteur de Le goût de vivre, la recette du bonheur. Karl Zéro est le cadet d'une fratrie de trois frères.

Sa carrière

Il se dirige d'abord vers une carrière de dessinateur et travaille dans les rédactions de Charlie Hebdo, Zoulou, Métal Hurlant et L'Echo des Savanes. Puis, il décide de faire de l'animation et devient un journaliste pour "Actuel", "Lui" et "Globe".

Il est ensuite engagé pour travailler à la radio sur RFM et Radio Nova. Il se fait de plus en plus connaître et il se fait remarquer par Alain de Greef, qui l'engage dans l'émission Nulle part ailleurs sur Canal +. Il trouve enfin un domaine à exploiter qui lui convient parfaitement : la satire politique.

En 1996, il devient l'animateur de l'émission Le Vrai Journal, aujourd'hui devenue culte. Il a aussi produit de nombreuses émissions comme Le Contre-journal, 60 jours 60 nuits et écrit un film appelé Le tronc en 1992. Il a réalisé les films Dans la peau de Jacques Chirac, Ségo et Sarko sont dans un bateau ou encore Being W. En tant qu'acteur, il a joué dans Le jour et la nuit de Bernard-Henry Lévy, Les misérables (saison 1), Le furet de Jean-Pierre Mocky et Les Dalton.

Sa vie privée

Il est marié à Daisy d'Errata. Le couple a eu trois enfants qui se prénomment Anaïs (1987), Gabin (1991) et Vincent (2000).


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience