En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Jean-Paul Rouve

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 26/01/1967 à Dunkerque - France
  • Horoscope : Verseau

Biographie : Jean-Paul Rouve

Jean-Paul Rouve est né le 26 janvier 1967 à Dunkerque. Le premier à avoir donné sa chance... c'est Dominique Farrugia. Jean-Paul Rouve fait ses débuts dans La Grosse émission, sur la chaîne Comédie ! Mais en 2000, il fait rire dans les chaumières grâce aux sketches décalés des Robins des Bois, sur Canal+. Avec ses compères Martina Foïs et Maurice Barthélémy, il remporte un succès retentissant. En solo, il fait également des apparitions dans la série tv Julie Lescaut où il joue le rôle du flic Leveil.

Jean-Paul Rouve ne manque pas de décrocher un rôle dans le fameux film Karnaval dont l'intrigue se passe sur sa terre natale. Son personnage dramatique le fait remarquer par les grands du cinéma français et Karnaval est pour Jean-Paul Rouve la porte d'entrée vers de grandes choses. Dominique Farrugia revient le chercher pour Traffic d'influence, Étienne Chatillez le veut pour Tanguy, Gérard Jugnot dans Monsieur Batignole. Son rôle lui vaut le César de meilleur espoir masculin.

Il retrouve Marina Foïs, sa collègue des Robins des Bois, dans Un petit jeu sans conséquence. Suivent les demandes de Yann Moix pour Podium, Alain Chabat pour Rrrrrr, Jean-Pierre Jeunet pour Un long dimanche de fiançailles, Olivier Dahan pour La Môme, Olivier Barroux pour Ce soir je dors chez toi, Pierre Jolivet pour La très très grande entreprise... Et ce ne sont que quelques exemples.  

En 2008, Jean-Paul Rouve passe devant et derrière la caméra en incarnant le gangster Albert Spagiarri et en réalisant le film Sans arme, ni haine, ni violence. Cette année-là, il joue aussi dans La très, très grande entreprise de Pierre Jolivet. L'année suivante, on le voit dans Le coach. En 2010, il est au générique du film de Luc Besson... Adèle Blanc-Sec.

En 2011, il est omniprésent au cinéma avec quatre films : Légitime défense, Low cost, Les Tuche et Poupoupidou.



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience