En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Isabelle Carré

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 28/05/1971 à Paris - France
  • Horoscope : Gémeaux

Biographie : Isabelle Carré

Isabelle Carré est l'une des valeurs sûres du cinéma français. Isabelle Carré est née le 28 mai 1971 dans la capitale française. Son père exerçait la profession de styliste. Sa mère était secrétaire de direction. Elle a deux frères qui se prénomment Benoît, chanteur de Lilicub, et Vincent. Très tôt, elle prend des cours de danse.  Mais elle doit par la suite renoncer à son rêve : devenir danseuse. Elle tourne la page et décide de suivre des cours de théâtre.

Le César lui échappe... ce n'est que partie remise

Isabelle Carré, qui voue une admiration sans bornes à Romy Schneider, fait ses débuts sur grand écran grâce à Coline Serreau qui lui permet de jouer la fille de Daniel Auteuil dans Romuald et Juliette (1989). Un an plus tard, elle joue aux côtés de Catherine Deneuve dans La reine blanche. En 1992, elle est une étudiante dans Beau fixe. Sa prestation lui permet d'obtenir une nomination au César du Meilleur espoir féminin. Elle accepte par la suite des seconds rôles dans des films en costumes : Le hussard sur le toit et Beaumarchais l'insolent. En 1997, Isabelle Carré est à l'affiche du film La femme défendue, réalisé par Philippe Harel. Elle y est éblouissante et sa performance lui permet d'obtenir le prix Romy Schneider et de recevoir de plus en plus de propositions cinématographiques. 

Enfin la consécration !

Les tournages se succèdent. Son public la reconnaît notamment dans Ca ira mieux demain et Mercredi folle journée. Dans Se souvenir des belles choses de Zabou Breitman, elle campe une amoureuse atteinte de la maladie d'Alzheimer. C'est enfin la consécration pour Isabelle Carré qui remporte le César de la meilleure actrice. Elle poursuit sur sa lancée et fait partie du casting du film Sentiments. Dans la deuxième moitié des années 2000, elle donne notamment la réplique à Benoît Poelvoorde dans Entre ses mains (2005) et à José Garcia dans Quatre étoiles (2006).

Un répertoire riche et varié

Elle tourne des films pour toute la famille (L'avion ou Le renard et l'enfant) mais aussi de vrai-faux documentaire (Les bureaux de Dieu) ou encore des comédies de mœurs (Cliente de Josiane Balasko puis Tellement proches de Eric Toledano et de Olivier Nakache).  En 2006, son nom est au générique du film Cœurs de Alain Resnais. En 2007, elle impressionne une nouvelle fois dans le rôle de l'érotomane Anna M. Alors qu'elle est enceinte, Isabelle Carré joue dans Le refuge de François Ozon (2010). Cette année-là, elle retrouve Benoît Poelvoorde dans la romance Les émotifs anonymes. En 2011, elle avait le premier rôle dans Rendez-vous avec un ange. Quelques mois après, elle joue avec Benoît Magimel dans le film Des vents contraires, réalisé par Jalil Lespert.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience