• People
  • Bio

Glenn Close

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 19/03/1947 à Greenwich - Etats-Unis
  • Horoscope : Poissons

Biographie : Glenn Close

Glenn Close est née le 19 mars 1947 à Greenwich aux Etats-Unis. Elle est issue d'un milieu aisé. Le père de Glenn Close était un médecin réputé (et le docteur personnel du Président zaïrois Mobutu Sese Seko). Dans son enfance, ses parents ont fait partie d'une secte et Glenn Close a préféré se réfugier dans le théâtre. A 22 ans, elle s'éloigne de sa famille et entre dans une université au sein de laquelle elle poursuit ses cours d'art dramatique. En parallèle, elle suit aussi des études d'anthropologie. Elle décroche son diplôme et décide d'aller s'installer à New York en 1974.

Sa carrière

En 1975, elle fait ses débuts à la télévision dans The rules of the game. L'actrice américaine multiplie les rôles au théâtre. Trois ans plus tard, elle obtient son premier grand rôle dans la pièce policière The crucifer of blood puis une première nomination au Tony Award grâce à la comédie musicale Barnum. Tout vient à point à qui sait attendre. Elle rafle l'Award en 1984 pour sa performance dans The real things aux côtés de Jeremy Irons. Et elle ne s'arrête pas en si bon chemin. Elle en remporte deux autres pour Death and the Maiden (1992) et Sunset Boulevard (1994).

Glenn Close se lance aussi dans le cinéma et fait des débuts remarqués dans Le monde selon Garp (1982). Elle reçoit de plus en plus de scénario. Elle apparaît dans Les copains d'abord, pour lequel elle est encore nommée aux Oscars, et Le meilleur de Barry Levinson. Mais son premier rôle... le plus marquant au cinéma est celui de la maîtresse déséquilibrée de Michael Douglas dans Liaison fatale de Adrian Lyne. C'était en 1987. 

Elle accepte un autre rôle de "méchante". Elle est en effet machiavélique dans Les liaisons dangereuses de Stephen Frears aux côtés de John Malkovich. En 1990, elle joue dans Le mystère Von Bulow dans lequel elle retrouve Jeremy Irons.  Incarnant des personnages graves voire sombres dans La maison aux esprits ou Mary Reilly, elle change totalement de registre et tourne deux films comiques : Mars Attacks ! de Tim Burton et les 101 dalmatiens, où le public salue la prestation de l'actrice en Cruella. Puis l'actrice américaine renoue avec le cinéma dramatique. Elle interprète une nièce arriviste dans Cookie's fortune de Robert Altman ;  une mère incomprise dans The safety of objects ; une femme médecin qui fait le bien dans sa vie dans Ce que je sais d'elle... d'un simple regard.

Le théâtre, le cinéma et le petit écran ! Depuis 2007, Glenn Close tient le premier rôle dans la série Damages. En 2009, elle assure la narration pour le documentaire Home puis prête sa voix en 2010 au personnage de Granny Pucket dans le film d'animation La revanche du petit Chaperon Rouge. En 2012, Glenn Close est à l'affiche d'Albert Nobbs. Egalement scénariste et productrice du film, elle y joue une femme obligée de se travestir pour être prise au sérieux dans la société irlandaise du 19ème siècle.

Les récompenses

Elle a été nommée à l'Oscar du meilleur second rôle pour son interprétation dans Le monde selon Garp. Sa performance dans Liaison fatale lui permet d'être classée septième dans la American Film Institute's Villains list. Depuis le début de sa carrière, elle totalise cinq nominations aux Oscars, neuf aux Emmy Awards et neuf aux Golden Globes. Elle a remporté deux Emmy Awards, trois Tony Awards et deux Golden Globes.

L'anecdote

Depuis 2009, elle a son étoile sur le fameux Walk of Fame d'Hollywood.

PHOTOS DE Glenn Close
Toutes les photos de Glenn Close »

Dernières actualités sur : Glenn Close

Toutes les actualités de Glenn Close »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

logAudience