En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Emmanuelle Béart

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 14/08/1965 à Gassin - France
  • Horoscope : Lion

Biographie : Emmanuelle Béart

Emmanuelle Béart voit le jour le 14 août 1963 à Gassin dans le Var. Dans ce petit village provençal, Emmanuelle grandit loin des paillettes du show-business. Pourtant, le goût du spectacle coule dans ses veines puisque son père n'est autre que le chanteur Guy Béart. Dès son plus jeune âge, la petite Emmanuelle est fermement décidée à devenir actrice. Elle n'est d'ailleurs pas très assidue à l'école ! A sept ans, elle fait sa première apparition à l'écran, dans La Course du Lièvre à travers les champs, et réitère l'expérience quelques années plus tard, à 12 ans dans Demain les Mômes.
 
Après avoir passé trois ans au Québec, Emmanuelle Béart revient en France, le bac en poche et son rêve d'enfance toujours dans la tête. Bien décidée à brûler les planches, elle prend quelques cours d'art dramatique avec Jean-Laurent Cochet. Les débuts sont laborieux, elle décroche en 1983 un rôle dans le film érotique de David Hamilton, Premiers désirs, puis l'année suivante dans Un amour interdit de Jean-Pierre Dougnac. Cette dernière prestation est saluée par la critique et vaut à Emmanuelle Béart une nomination aux César du Meilleur Espoir Féminin 1985.

La même année, Edouard Molinaro lui offre le rôle d'une call-girl dans son film L'Amour en Douce. Ce choix est très contesté par l'acteur principal du film, un certain Daniel Auteuil, qui aurait préféré donner la réplique à Sophie Duez. Ironie du sort, il tombe amoureux d'Emmanuelle Béart sur le tournage et lui sera fidèle pendant plus de dix ans. En 1986, le couple se retrouve sur le tournage de Manon des Sources. Encore une fois, Emmanuelle doit batailler ferme pour obtenir le rôle. Ni Yves Montand, le premier rôle masculin, ni Claude Berri le réalisateur ne veulent d'elle sur le tournage. Mais à force de persuasion, elle les convainc de lui laisser sa chance. Le destin lui donnera raison puisque le couple Béart/Auteuil est doublement primé aux Césars 1987 : Daniel en tant que Meilleur Acteur, et Emmanuelle comme Meilleure Actrice dans un Second Rôle. 

Après ce rôle, elle s'oriente vers des films plus sombres, plus dramatiques. Désireuse de casser son image un peu lisse, elle interprète une jeune droguée dans le film Les Enfants du Désordre (1989), pose nue dans La Belle Noiseuse (1990).  Elle donne à nouveau la réplique à son mari Daniel Auteuil en 1991 dans le film de Claude Sautet Un cœur en hiver. Séduit par Emmanuelle Béart, le réalisateur la sollicite à nouveau pour la suite du film en 1995, Nelly et Monsieur Arnaud. 

Adeptes des films d'auteur du cinéma français, elle cède pourtant en 1996 aux sirènes d'Hollywood et incarne Claire Phelps dans la superproduction de Brian de Palma Mission Impossible. Mais cette expérience outre-Atlantique sera la seule pour Emmanuelle Béart : elle se consacre à sa carrière française, en tournant dans des films tels Le Temps Retrouvé (1998), Les Destinées Sentimentales (2000), Huit Femmes (2001), Un fil à la patte (2005) ou encore Les Témoins (2007). 

En 2010, Emmanuelle Béart revient sous les projecteurs : on la retrouve non seulement sur scène dans Les Justes, d'Albert Camus, mais également sur grand écran dans le film de Renaud Bertrand Nous trois et Ca commence par la fin. En 2011, elle joue dans Ma compagne de nuit. Elle sera aussi dans le film sulfureux réalisé par Virgine Despente, Bye Bye Blondie, aux côtés de Béatrice Dalle. 
 
Les récompenses
 
Emmanuelle Béart a obtenu le César 1987 de la Meilleure Actrice dans un Second Rôle pour Manon des Source. En 1995, elle est sacrée Meilleure Actrice au Festival International du film de Moscou pour Une femme française. Son rôle dans Huit Femmes lui vaut en 2002 une double consécration : le prix du Cinéma Européen et l'Ours d'Argent du Festival de Berlin. 
 
Les anecdotes
 
En 1996, Emmanuelle Béart milite en faveur de la régularisation des sans-papiers de l'Eglise St Bernard. De 1996 à 2006, elle milite aussi avec l'UNICEF pour la défense des droits de l'enfant. Elle a été durant 10 ans l'ambassadrice de l'ONG et s'est personnellement engagée dans plusieurs missions humanitaires. En 2003, Emmanuelle Béart pose nue dans le magazine féminin Elle. Elle fait partie du jury du festival de Cannes  2004, aux côtés notamment de Kathleen Turner, Benoît Poelvoorde et Jerry Schatzberg. 
 
Sa vie privée
 
Emmanuelle Béart a partagé la vie de Daniel Auteuil de 1985 à 1995. Le couple se marie en 1993 et donne naissance à une fille, Nelly. Elle fréquente ensuite David Moreau. Un garçon, Yohan, naît de cette union. En 2006, Emmanuelle Béart et Michaël Cohen tombent amoureux. Il se marient en 2008. Le couple adopte un Ethiopien, Sirafel, début 2010.


PHOTOS DE Emmanuelle Béart
Toutes les photos de Emmanuelle Béart »
VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • Johan, le 14/09/2009 à 15h48 : "Emmanuelle" encore et toujours plus belle
  • Johan, le 20/08/2009 à 15h44 : Emmanuelle toujours plus "Belle".

DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    40 prénoms courts pour petit garçon trop ...
  2. 5.
    40 prénoms rares pour petite fille à garder ...
  3. 6.
    40 prénoms courts trop mimi pour petite fille
  4. 7.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour les ...
  5. 8.
    30 prénoms bretons pour petite fille ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de 100 ...
  7. 10.
    35 prénoms rétro pour petit garçon bobo

Zoom sur

Jouez & gagnez !

QuickLinks


A LIRE AUSSI
logAudience