En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Dorothée

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 14/07/1953 à Paris - France
  • Horoscope : Cancer

Biographie : Dorothée

Dorothée, de son vrain nom Frédérique Hoschédé, est une animatrice et chanteuse née le 14 juillet 1953. Elle commence par suivre des études de langue et joue dans quelques pièces de théâtre amateur. Jacqueline Joubert la remarque lors d'un concours et lui propose d'être animatrice dans son émission. Après des débuts un peu chaotiques, elle travaille en tant que speakerine sur Antenne 2 en 1977 et anime dans le même temps une émission pour enfant, Dorothée et ses amis

En 1978, Jacqueline Joubert la rappelle pour animer sa nouvelle émission jeunesse, le fameux Récré A2, aux côtés de Gérard Chambre et Fabrice. L'émission rencontre un succès immédiat. Prévue pour une unique saison, elle reste presque dix ans à l'antenne. En 1979, Dorothée se lance dans le cinéma en jouant dans les films L'Amour en fuite, de François Truffaut et Pile ou face en 1980. 

Elle s'essaie aussi à la chanson en sortant un single Hou! La Menteuse, qui fait un carton. Son premier album, produit par Jean-Luc Azoulay d'AB Productions, intitulé Dorothée au pays des chansons s'écoule à plus de quatre millions d'unités !  Ce succès dans la musique ne se démentit pas, et de 1980 à 1996, Dorothée sort 16 albums, vendant au total plus de 17 millions de disques. Elle réalise également l'exploit de se produire 48 fois sur la scène du Zénith entre 1986 et 1988. 

En 1987, Récré A2 s'arrête. TF1 fait alors les yeux doux à Dorothée et lui propose d'animer une toute nouvelle émission pour enfant en compagnie de l'équipe de Récré A2. Cette émission, c'est le mythique Club Dorothée qui va rythmer les mercredis de toute une génération, pendant plus de dix ans.  Parallèlement, Dorothée anime d'autres émissions enfantines sur TF1, dont Terre Attention Danger ou Des millions de copains. Côté musique, sa carrière bat également son plein et Dorothée remplit Bercy à 58 reprise entre 1990 et 1996. 

Suite aux polémiques concernant la violence de certains mangas diffusés dans Club Dorothée, l'émission est arrêtée en 1997, et la carrière de Dorothée en pâtit. Elle disparaît des grilles de programmes télévisés, et arrête de chanter en 1998 après l'échec consécutif de ses deux derniers albums. Entre 1998 et 2007, malgré de nombreuses rumeurs sur un hypothétique retour de Dorothée à la télévision et dans la musique, rien ne se concrétise et les apparitions de Dorothée dans les médias restent très rares.

En 2006, elle ressort le titre Hou! La Menteuse remixé mais elle ne parvient pas à séduire le public à nouveau. En septembre 2007, c'est le grand retour de Dorothée à la télévision, sur la chaîne IDF1 : entourée de l'équipe du Club Dorothée, elle anime une émission simplement intitulée Dorothée. On la retrouve ensuite aux commandes de diverses émissions sur la chaîne, jusqu'en 2009 où elle n'y apparaît plus qu'à de rares occasions. En 2010, elle fait son come-back musical avec un nouvel album et une série de concerts à l'Olympia. 

Les récompenses

Dorothée reçoit une Victoire de la Musique en 1985 pour la chanson Les petits Ewoks, et un 7 d'or de la Meilleure Emission Jeunesse avec Récré A2. 



VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis

  • huggui, le 12/06/2014 à 02h15 : Je me souviens qu'au temps de Récré A2, même les adultes l'aimaient bien. Elle avait une image positive (Album "Allo allo monsieur l'ordinateur", album pour enfants aux Victoires de la Musique). Et puis, elle est passée sur TF1 quotidiennement, et là, elle est devenue peut-être un peu trop présente, mais elle a été vivement critiquée pour les dessins animés qu'elle diffusait et pour ses chansons. Au bout d'un certain temps, ses albums se ressemblaient tous. Certains dessins animés étaient, il est vrai, un peu violents. Et pourtant, c'était vachement bien, et il y avait des rubriques culturelles et des jeux amusants. Mais quand on voit trop quelqu'un, quand quelqu'un a trop de succès, on le critique, c'est comme ça en France. J'aime beaucoup l'animatrice et aussi la chanteuse qu'était Dorothée parce qu'elle a un répertoire aussi très large (Et d'ailleurs bien plus large que ce que les médias ont montré). Elle a de très jolies chansons restées trop discrètes sur ses albums, elle a repris toutes les chansons traditionnelles enfantines (Le jardin des chansons). Non, vraiment, elle a fait du bon boulot. Mais comme elle était trop présente et trop aimée des enfants, on a sous-estimé ce qu'elle faisait de bien (Docteur Klein, Des millions de copains pour ses émissions, des chansons comme "La mer câline", "Ca compte aussi la gentillesse", "Naturellement", "Des ailes à mes souliers" etc...) en insistant trop lourdement les petits défauts de son répertoire et de ses programmes. Du coup, elle a complètement disparu pour revenir à l'Olympia, un Olympia aussi émouvant pour ses fans que les médias ne sont hypocrites envers elle en l'invitant maintenant de nouveau régulièrement à la télé (Parce qu'elle a manqué à toute une génération) après lui avoir bien craché à la gueule. En tout cas, merci pour ce que Dorothée a apporté à ma jeunesse (et à celle de millions d'enfants qui sont aujourd'hui devenus des adultes respectables) et bravo pour avoir su garder sa vie privée pour elle et aussi avoir su subir la malhonnêteté des médias, qui l'ont encensé puis enfoncée, sans avoir montré de signe de faiblesse, ou en ayant volontairement disparu pendant des années sans étaler partout ce qu'elle pensait.
  • BEHAL-PASCAL-BORIS, le 02/05/2008 à 22h38 : Personne ne pourra dire, que durer aussi longtemps, à la télévision, ne nécessite pas du talent et beaucoup de crocs en jambe et surtout, surtout du talent, du travail, du travail, et un immense temps consacré à un métier, fou, de quoi le devenir soi même ! Mais qui peut dire qu'un jour il n'a pas eu un élan vers DOROTHEE ! Quel courage pour si peu de remerciements ! La gloire jalouse les sans talents ! Pascal-Boris
logAudience