En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
  • People
  • Bio

Dennis Hopper

Suivre le flux rss
Flux RSS
Envoyer cette page à un ami
Les champs marqués par une étoile * sont obligatoires.
  • Né(e) le : 17/05/1936 à Kansas
  • Horoscope : Taureau
  • Profession : Acteur, réalisateur et poète

Biographie : Dennis Hopper

Carrière
 
Dennis Hopper est un acteur, réalisateur et poète né le 17 mai 1936 au Kansas. Artiste dans l'âme, le jeune Dennis développe un talent précoce pour la peinture. Il découvre le théâtre à l'adolescence grâce aux pièces de Shakespeare et cette passion prend peu à peu le dessus sur le reste.
 
Révélé dans La Fureur de Vivre en 1955  après quelques années de galère à base de figuration, il fait une rencontre déterminante, celle de l'acteur James Dean, l'autre rebelle du cinéma hollywoodien. Les deux hommes partagent ensuite l'affiche de Giant (1956), avant que James Dean ne décède tragiquement dans un accident de voiture. Cet évènement affecte profondément Dennis Hopper. Il n'avait déjà pas un caractère facile, mais le chagrin le rend particulièrement impossible sur les plateaux et il se brouille avec le réalisateur Henri Hathaway sur le tournage de From Hell to Texas. Suite à cela, il devient pour un temps persona non grata à Hollywood et doit se contenter de petits rôles au cinéma ou de séries de seconde zone.
 
Il en profite pour se consacrer à son activité de photographe et réalise la couverture de l'album River Deep - Moutain High de Tina Turner et Ike, sorti en 1966.
Après avoir retrouvé les bonnes grâces d'Henri Hathaway, il apparaît dans son film Les quatre fils de Katie Elder. Ce rôle lui permet de renouer avec le monde du cinéma et il apparaît les années suivantes dans plusieurs films. Mais il n'atteint les sommets qu'en 1969, avec la réalisation d'Easy Rider, road-movie précurseur du mouvement de la contre-culture américaine qui saisit le cinéma hollywoodien à la fin des années 60. Il marque la prise de pouvoir des jeunes réalisateurs indépendants sur les majors de la production cinématographique, et l'avènement du Nouvel Hollywood. Easy Rider devient le film culte de la génération hippie des années 1970. Un coup de maître pour un premier film et un succès surprise au box-office. Dennis Hopper (qui tient également l'un des rôles principaux du film) en sort auréolé d'une gloire nouvelle.
Il tente à nouveau l'expérience en 1971 en réalisant The Last Movie. Mais cette fois-ci, l'échec auquel qu'il se prend en pleine figure est à la hauteur du succès rencontré par Easy Rider. Universal refuse en effet de distribuer le film et Dennis Hopper doit éditer lui-même les rares copies qui seront tirées de son œuvre. Le public n'adhère pas et Dennis Hopper tombe à nouveau en disgrâce. Ses problèmes de dépendance s'aggravent.
 
Après être passé par la case désintox, sa carrière redémarre en 1977 grâce à Wim Wenders et son Ami Américain. Il apparaît ensuite notamment dans le cultissime Apocalypse Now (1979) ou dans Rusty James (1983), ainsi que dans des séries télévisées comme Les Aventuriers de la 4e dimension (1985). Il s'essaye également à nouveau à la réalisation avec Out of the Blue (1980) et Colors (1988).
Sa carrière s'envole à nouveau en 1986, grâce au très controversé Blue Velvet, où il se fond dans la peau d'un personnage psychopathe et machiavélique.
Son parcours en dents de scie est jalonné d'autant de succès (The Indian Runner en 1991, Speed en 1994, ou encore Basquiat en 1996) que d'échecs (Super Mario Bros en 1993 ou Waterworld en 1995).
 
Dans les années 2000, Dennis Hopper se fait plus rare à l'écran, même s'il continue régulièrement de tourner des films qui souvent ne sortent même pas dans les salles obscures. On retiendra notamment Land of the Dead en 2005 et Chelsea on the Rocks en 2008.
 
Tout au long de sa carrière il n'a jamais délaissé ses autres passions, la photographie et la peinture. Ses œuvres, inspirées des travaux de Warhol ou Rauschenberg sont exposées en 2008 à la Cinémathèque.
 
Fin 2009, il annonce qu'il souffre d'un cancer de la prostate, maladie dont il décède le 29 mai 2010 dans sa demeure de Venice.
 
Récompenses
 
Le premier film réalisé par Dennis Hopper, Easy Rider, a reçu le prix de la Meilleure Première Œuvre au Festival de Cannes.
 
Le 26 mars 2010, Dennis Hopper inaugure son étoile sur le Walk of Fame. Ce sera sa dernière apparition publique.
 
En 2008, il a été fait commandeur de l'Ordre National des Arts et des Lettres par Christine Albanel, ministre de la Culture.
 
Anecdote
 
Contrairement à ce que son film Easy Rider pouvait laisser penser, ses opinions politiques penchent résolument à droite. Il a d'ailleurs participé à un film républicain en 2008, An American Carol.
 
Vie privée
 
Dennis Hopper a partagé pendant 8 ans la vie de Brooke Hayward, de 1961 à 1969. De cette union naît une fille, Marin, en juin 1962. Après leur divorce, Dennis Hopper fait un mariage-éclair en 1970 avec Michelle Philipps : il tient à peine deux semaines.
Dennis Hopper épouse ensuite Daria Halprin, en 1972. Leur fille, Ruthanna, voit le jour en 1974, et le couple se sépare en 1976.
Dennis Hopper se remarie en 1989 avec Katherine LaNasa, qui lui donne un fils, Henry Lee, en 1990. Deux ans plus tard, il divorce pour la quatrième fois.
En avril 1996, il s'engage à nouveau avec Victoria Duffy, avec qui il a une fille, Galen Grier en mars 2003. Il dépose une demande de divorce, mais n'a pas le temps d'aller jusqu'au bout de la procédure et décède avant que celui-ci soit prononcé.


VOS RÉACTIONS

Vous devez écrire un avis


DERNIÈRES NEWS

Le Top 10
  1. 4.
    40 prénoms courts pour petit garçon trop ...
  2. 5.
    40 prénoms rares pour petite fille à garder ...
  3. 6.
    40 prénoms courts trop mimi pour petite fille
  4. 7.
    Pâtisserie : 65 recettes faciles pour les ...
  5. 8.
    30 prénoms bretons pour petite fille ...
  6. 9.
    Régime détox : 30 aliments à moins de 100 ...
  7. 10.
    35 prénoms rétro pour petit garçon bobo

Zoom sur

Jouez & gagnez !

QuickLinks

logAudience